Marc Riboud – Premiers déclics

Je me suis rendu avec grand bonheur à l’exposition « Premiers déclics », mettant en avant les débuts du photographe lyonnais Marc Riboud.

Tout comme la récente exposition Cartier-Bresson à Beaubourg, on y découvre une autre facette d’un photographe parfois si connu qu’on le réduit à tort à certains de ses clichés.

Si Marc Riboud a beaucoup voyagé, il aime avant tout se considérer comme un promeneur, qui semble vraiment être la catégorie de photographes que j’affectionne. Dans ses images, on devine presque les courbatures de ses mollets après une journée d’exploration. Raymond Depardon et ses « Errances » m’évoquent un sentiment comparable.

Loin de la recherche du spectaculaire, les photos nous montrent d’une manière touchante la beauté du quotidien, obtenue à l’usure des souliers avec une intemporalité saisissante. Paradoxalement, et c’est ce qui fait toute la force de Marc Riboud, cela semble à portée de n’importe quel objectif et en même temps d’une prouesse rare.

La subtile évolution du parcours photographique de l’auteur est impeccablement orchestrée par l’exposition. Marc Riboud a une formation d’ingénieur, étant diplômé de Centrale Lyon. Si ses photographies retranscrivent souvent des jeux de formes et de lignes, elles semblent avec les années prendre une dimension supérieure, montrer un « après ». Le coaching sévère mais juste d’Henri Cartier-Bresson n’y est sans doute pas étranger.

IMG_0261

Marc Riboud nous livre dans cette exposition une lecture très touchante des débuts de son œuvre, proposant planche contact, vidéo, clichés emblématiques mais sans piédestal, et autres inédits.

Vous l’aurez compris, je vous recommande plus que chaudement de vous y rendre (cela vous permettra aussi de découvrir un quartier en pleine métamorphose de Lyon).

Infos pratiques :

« Premiers Déclics », jusqu’au 21 février 2015, à l’Hôtel de Région (quartier Confluence) – LYON

Entrée libre et gratuite du 3 octobre 2014 au 21 février 2015 (Du lundi au vendredi de 10h à 18h et le samedi de 10h à 19h)

expo

Cliquez sur l’image pour plus d’informations sur l’exposition.

About urbangone

One comment

  1. Pingback: /2014 | urbangone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *